Pour Youssef Amrani, l’UE doit mettre davantage le cap vers le Sud

La construction d'un espace de stabilité et de prospérité partagé entre le Nord et le Sud tarde à se concrétiser.

Par

Youssef Amrani
Youssef Amrani. Crédit : Atlantic Dialogues

Et si l’Europe s’intéressait davantage à ce qui se passe dans les pays du Sud ? C’est en substance le message adressé par Youssef Amrani, chargé de missions au cabinet royal, le 23 janvier lors d’un forum régional de l’Union pour la méditerranée (UpM). Malgré les efforts fournis dans le cadre de la politique européenne de voisinage, « la construction d’un espace de stabilité et de prospérité partagé tarde à se concrétiser« , a-t-il déploré.

Amrani pointe un « manque de convergence » entre les pays de l’Europe, mais aussi la volonté politique de partis eurosceptiques. Il estime par ailleurs que les instruments de coopération sont inadaptés.

Dès lors, comment y remédier ? En favorisant l’intégration régionale, notamment à travers l’UpM, et donc l’espace euro-méditerranéen, suggère Youssef Amrani. Dans ce sens, il a plaidé en faveur d’une « valorisation des ressources des pays du Sud », une « meilleure intégration économique » et la promotion de « valeurs culturelles et cultuelles communes« . L’objectif est de réduire les inégalités et amoindrir les « crispations identitaires qui se développent au Nord comme au Sud« .

Le chargé de mission a donné comme exemple de stratégie régionale, celle désormais adoptée par le Maroc qui s’ouvre davantage sur l’Afrique : « le Maroc l’a bien compris en faisant le choix et le pari de l’ouverture sur son continent d’appartenance, en optimisant sa position géostratégique, trait d’union entre l’Afrique et l’Europe ». Cette ouverture sur l’environnement est basée sur le triptyque paix, sécurité et croissance. Les uns n’allant pas sans les autres. Une manière de dire aussi que l’avenir de l’Europe passe aussi par « la construction d’un modèle maghrébin fort et innovant ».

article suivant

Le médecin des Lions rassure sur la santé du trio Dirar-Amrabat-Da Costa

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.