Tout ce qu'il faut savoir sur l'Université Mohammed VI polytechnique

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Université Mohammed VI polytechnique

Filières, critères de sélection, frais de scolarité, infrastructures, partenariats... Telquel.ma a collecté pour vous les informations pratiques à savoir sur l'Université Mohammed VI polytechnique.

Par

Crédit : OCP

Bien qu’elle ait été inaugurée le 12 janvier dernier, l’Université Mohammed VI polytechnique de Benguerir, la première au Maroc, a ouvert ses portes depuis 2013. Elle a été créée dans le cadre des grands projets de développement du Groupe OCP. « C’est une université qui se veut proche du monde économique. C’est aussi une université de recherche, à l’instar de beaucoup d’universités de type anglo-saxon. Elle axe son développement sur les activités de recherche scientifique et technologique pour rester proche de l’entreprise et du monde économique« , avait expliqué Mostafa Terrab. Comment accéder aux formations dans cette université? Qui est éligible? À combien s’élèvent les frais de scolarité? Telquel fait le point.

Filières déjà ouvertes

Les cours dispensés au sein de l’université concernent notamment les sciences des matériaux, la chimie, l’agriculture, les énergies renouvelables, l’eau et le management industriel. La première tranche de l’université, opérationnelle depuis 2013, a été a réalisée autour de l’École de management industriel, établissement partenaire de l’École des mines de Paris est  en effet opérationnelle depuis octobre 2013.

Hormis Benguerir, l’université a ouvert des filiales dans plusieurs villes du royaume pour « une dynamisation de l’écosystème de l’innovation » selon l’OCP. Elle est ainsi présente à Casablanca à travers l’Africa Business School, mais aussi à Lâayoune au sein de la Technopole de Foum El Oued avec une formation dans des domaines scientifiques et techniques relatifs aux zones arides et sahariennes.

La ville de Rabat accueille, quant à elle, la Faculté de gouvernance, de sciences économiques et sociales « dont la vocation est de former des cadres pour le développement et la gestion de politiques publiques » indique l’OCP. L’université sera également présente prochainement à El Jadida et Safi.

Comment intégrer l’établissement?

L’accès à l’Université Mohammed VI polytechnique se fait sur étude de dossier. « Les critères retenus sont l’excellence, les résultats obtenus au baccalauréat, les conditions sociales et l’origine géographique« , explique une source autorisée, précisant que « le but de ces critères est de favoriser l’ascenseur social et de mettre à l’avant l’excellence ».

D’après la même source, l’établissement « s’efforce d’identifier les excellents candidats dans des régions reculées et hors de l’axe Rabat/Casablanca« , lors des sélections.

Quid des frais de scolarité?

Les candidats retenus doivent s’acquitter d’un montant de 100 000 dirhams à titre de frais de scolarité. Notre source précise toutefois qu’au sein de l’établissement, il existe également un système de bourse. « L’attribution se fait en combinant l’excellence, le mérite et les conditions sociales. Sont éligibles, les bacheliers scientifiques désirant poursuivre les classes préparatoires intégrées et les élèves ayant suivi deux années préparatoires aux grandes écoles d’ingénieurs. Sont également  éligibles les candidats au doctorat dans les domaines qui intéressent l’Université« , explique notre interlocuteur. Le « montant  maximum » de la bourse  est fixé à 100 000 dirhams.

Comment se loger ?

L’établissement « dispose de bâtiments d’hébergement, incluant des chambres qui sont réservées aux personnes à mobilité réduite« , apprend-on auprès de l’université. L’hébergement et la restauration « reviennent à 25 000/30 000 dirhams par an« . À noter que ces frais d’hébergement ne sont toutefois pas compris dans les frais de scolarité.

Les infrastructures

En plus des bâtiments abritant les salles de cours, laboratoires spécialisés, amphithéâtres, l’établissement de Benguerir compte également des installations sportives « incluant des salles de fitness et de gymnastique, un sauna, une piscine couverte semi-olympique, des terrains en résine omnisports et des terrains en gazon« , décrit notre source.

On y trouve également un centre de conférences, et un centre de vie intégrant des services bancaires et postaux, espaces de restauration, ainsi qu’un book store.

Ouverture sur le monde

L’université a une vocation africaine. Elle entend « accueillir d’autres étudiants africains et développer  des thématiques adaptées au continent », explique Mostafa Terrab, dans une déclaration à la MAP. Le PDG du groupe OCP fait notamment allusion à « la gestion des ressources naturelles, le génie industriel pour accompagner l’industrialisation du continent, le génie chimique, la gestion de l’agriculture ou les énergies renouvelables« .

L’université est également ouverte sur le monde à travers sa vocation digitale. « Elle développe des modes d’éducation innovants via des contenus et des cours en ligne, bâtis autour de technologies numériques de pointe« , poursuit notre source.

Les partenariats

L’établissement a déjà signé plusieurs partenariats avec de prestigieuses universités et écoles dans le monde. Parmi elles, on compte l’École des mines de Paris, Sciences Po Paris, Sciences Po Aix, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) ou encore la Columbia University.

L’université compte également établir des alliances avec des partenaires académiques et industriels étrangers de premier plan, attirés par des opportunités de recherche au Maroc et à travers l’Afrique. « Ces partenariats offrent un large éventail d’opportunités d’échange d’enseignants et d’étudiants, de projets de recherche communs, de collaboration technique, de joint-ventures« , conclut notre source.

article suivant

Genève III sera “un tournant”... ou le Maroc n'y retournera pas

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.