Deux Casques bleus marocains tués en Centrafrique

Deux Casques bleus marocains de la Minusca ont été tués mardi lors d’une attaque menée par des membres d'un groupe armé non identifié.

Par

AFP

Deux militaires, dont un officier, appartenant au contingent des Forces armées royales (FAR) de la Mission multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (Minusca) ont été tués tandis qu’un autre soldat a été blessé le 3 janvier, dans une attaque armée près de la ville de Bria, au nord-est de Bangui, annonce la MAP.

L’attaque a été perpétrée par un groupe armé non identifié « contre une patrouille du contingent des FAR de la Minusca, qui était en mission d’escorte d’un convoi logistique de l’ONU », détaille la même source.

Le 18 avril 2016, l’ONU a annoncé la mort d’un Casque bleu marocain de la Minusca, tué lors d’une attaque menée par des « membres présumés de l’Armée de résistance du seigneur« .
L’attaque est survenue dans la ville de Rafaï, au sud-est du pays, précise un communiqué de l’ONU.

L’incident s’est produit lorsqu’une patrouille de la Minusca a été déployée à Rafaï suite à une attaque dans le village voisin, Agoumar, par des membres présumés de l’Armée de résistance du seigneur. Le Casque bleu marocain, blessé par balle, a succombé à ses blessures, selon la même source.

article suivant

Felipe VI : "Nos relations avec le Maroc sont stratégiques"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.