Nabil Benabdellah: "Les déclarations de Hamid Chabat ont compliqué la situation"

Le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS) estime que Benkirane est dans une situation embarrassante.

Par

Nabil Benabdellah © Yassine Toumi / TELQUEL

Abdelilah Benkirane serait-il sur le point de lâcher Hamid Chabat ? Selon le secrétaire général du PPS Nabil Benabdellah, le Chef du gouvernement  est « embarrassé » depuis la polémique qu’a suscité la déclaration de Hamid Chabat au sujet de la « marocanité » de la Mauritanie. « Malheureusement, il y eu les déclarations de Hamid Chabat en tant que SG du parti de l’Istiqlal, et qui ont compliqué la situation », déclare le patron du PPS, après sa rencontre avec Benkirane, jeudi 29 décembre.

« Nous étions dans une autre situation pendant plusieurs semaines (…) Monsieur le Chef du gouvernement désigné est resté attaché au parti de l’Istiqlal, qui a exprimé sa volonté de rejoindre le gouvernement » a exprimé le SG du PPS, avant de rajouter : « Nous sommes aujourd’hui dans situation différente (…) le Chef du gouvernement est embarrassé: il y a les conséquences des déclarations au sujet de la Mauritanie et la parole qu’il a donnée à l’Istiqlal concernant sa participation dans le gouvernement ».

Le blocage de la formation du gouvernement persiste depuis presque trois mois. Abdelilah Benkirane, Chef du gouvernement désigné, a longtemps affiché son soutien à une participation de l’Istiqlal aux cotés du PPS. Le patron du Rassemblement national des indépendants (RNI) soutenu par le mouvement populaire (MP) et l’Union constitutionnelle (UC), veut pour sa part, constituer une majorité avec Benkirane, mais sans le parti de la balance.