La BBC chassée du Maroc pour une émission sur l'islam et la politique

La grande chaîne britannique n'aura pas pu réaliser son émission «Global Questions » telle qu'elle l'imaginait. L'autorisation de tournage lui a été refusée au Maroc, les journalistes ont donc opté pour la Tunisie.

Par

Suppression de postes à la BBC
Crédit : AFP

Discuter de la compatibilité de l’islam avec la politique. Tel était le but de l’émission de la BBC« Global Questions  » qui devait être tournée fin septembre à Casablanca. L’émission a été jugée « non adaptée et non équilibrée  », selon les explications officieuses fournies à la chaîne britannique par une source ministérielle rapportée par L’Economiste.

Mustapha el Khalfi, ancien ministre de la Communication, a lui exprimé son « droit de réserve  » alors qu’il était lui-même invité à participer à l’émission, qui devait être diffusée le 4 décembre. 

« Pourtant, le Maroc a été choisi car il est le pays le plus stable de la région », indique la chaîne britannique dans une lettre adressée au ministère.

Sur le site de« Global Questions », l’appel à témoignage est toujours ouvert. Le Maroc y est présenté comme un pays qui « continue de jouir de la stabilité, en partie aidé par la fidélité séculaire à la famille royale »

L’émission phare de 78 millions d’auditeurs par semaine, présentée par la journaliste soudano-britannique Zeinab Badawi, avait prévu d’inviter pour cette émission le prix Nobel de littérature, Orhan Pamuk, ainsi qu’un panel de personnalité politiques et publiques et de la société civile pour répondre aux questions des internautes. Les Marocains étaient invités à venir sur le plateau de l’émission tournée à Casablanca. Finalement, c’est en Tunisie que le débat aura lieu. 

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.