Les fashionistas se bousculent au Morocco Mall pour la collection Kenzo x H&M

Comme des centaines de magasins dans le monde, le H&M du Morocco Mall a été investi par des fans de shopping venus pour la collection exclusive et limitée de Kenzo.

Par

Les clientes se sont précipitées dans le magasin dès huit heures du matin.

Les clientes étaient une petite centaine, dès six heures du matin, à faire la queue devant le H&M du Morocco Mall de Casablanca. Comme des milliers à Paris, Madrid ou Dubaï, ces accro au shopping se sont ruées dès l’aube aux magasins de la multinationale pour s’offrir une veste à fourrure verte fluo ou une paire de bottes roses à rayures. Signées Kenzo.

Les clientes habituelles se sont alors montrées plus discrètes ce jeudi. La boutique s’est remplie de fashionistas qui courent après la perle rare. « Celles qui sont venues ont un budget qui monte jusqu’à 15 000 dirhams », explique-t-on au magasin.

kenzo devantureAlors que la collection Kenzo occupait plus d’un tiers du rez-de-chaussée de la boutique ce matin, un seul petit stand reste encore garni à la mi-journée. « Notre objectif est de tout liquider en une journée ! » précise l’enseigne. Nombreuses clientes ressortent alors déçues, tristes de ne pas avoir pu repartir avec une pièce Kenzo x H&M.

« Je suis venue à midi et il n’y avait déjà presque plus rien », se désole Ghizlane, la quarantaine. Elle repart seulement avec un petit gilet zébré à la main, alors qu’elle avait repéré une dizaine d’articles sur Internet.

Au Maroc, les clientes ne sont pas encore habituées à faire la queue et se lever tôt pour pouvoir obtenir des pièces limitées. Pourtant, à Paris ou à Beyrouth, la collection a été liquidée en quelques heures.

Ambitieux pour une première

C’est la première fois que le magasin marocain organise la vente d’une série limitée dessinée par un créateur de mode. Depuis 2004, la marque suédoise collabore chaque année avec un grand nom de la mode qui conçoit une collection exclusive à des prix abordables, uniquement vendue dans certains grands magasins à travers le monde.

Le pari est alors osé cette année alors que H&M collabore avec Kenzo, dont le style a été très critiqué par les clients. Yasmina, 22 ans, ressort avec un grand sac Kenzo sous le bras mais à l’intérieur, seulement des vêtements 100 % H&M s’entassent. « Je suis déçue, jamais je ne vais acheter des habits de ces couleurs mal assorties », rigole-t-elle.

Mais la marque suédoise est optimiste : le marché marocain est prêt à accueillir ce genre d’événement. Si le succès se confirme, H&M pourrait importer l’année prochaine une collection limitée pour hommes.

article suivant

À Aïn Sebaâ, trois élus locaux poursuivent au pénal le député RNI Hassan Benomar