«WeCasablanca»: la métropole lance sa marque

Après New York, Amsterdam ou encore Moscou, Casablanca devient la première ville du continent africain à se doter d'une marque territoriale.

Par

Le directeur général de Casablanca Events & Animation, Mohamed Jouahri, a dévoilé, lundi 24 octobre, le logo et la stratégie marketing de la marque territoriale « WeCasablanca ». Une marque qui aspire à fédérer les acteurs économiques, politiques et sociaux de la métropole.

Pendant quinze mois, la société a mené, avec le concours de partenaires issus de divers domaines professionnels auprès de la société civile, un diagnostic d’attractivité pour définir « l’ADN de la ville », explique Mohamed Jouahri. Une étude qui a coûté 3,6 millions de dirhams selon le maire de la ville, Abdelaziz El Omari, un chiffre avancé lors d’une conférence de presse. Ce sont les résultats de cette enquête qui ont mené au choix du logo et de la stratégie marketing de la marque. « Étant donné que la ville est une passerelle entre les cultures arabe et occidentale, on a choisi, pour le logo, de jouer entre l’arabe, le latin et l’anglais », explique la directrice de développement de la société, Touda Lotfi.

Une enveloppe globale de 300 millions de dirhams est consacrée à ce projet, qui se veut une vitrine du programme de marketing et de promotion territoriale de Casablanca, signé en présence de Mohammed VI en septembre 2014. Ce projet accompagne également le plan de développement de la métropole à l’horizon 2020. « L’objectif est de capitaliser sur tous les atouts de la ville pour améliorer son image auprès des touristes et des investisseurs », affirme le vice-président du conseil régional de Casablanca, Moncef Belkhayat.

La marque sera adoptée par l’ensemble des acteurs publics et privés de la ville. Diverses actions de communication, dont des animations à vocation économique, sociale, sportive et culturelle seront menées dans les prochains jours dans les médias, mais aussi au cours des divers événements organisés dans la métropole et à l’international.

 

article suivant

Dans un entretien avec Mohammed VI, MBZ annonce l'intention des Émirats d'ouvrir un consulat à Laâyoune