Le PPS dénonce des dérives qui ont « modifié » le résultat dans les circonscriptions-clés du parti – Telquel.ma

Le PPS dénonce des dérives qui ont « modifié » le résultat dans les circonscriptions-clés du parti

Selon le bureau politique du PPS, des urnes ont été « manipulées » dans certains bureaux de vote et centres de dépouillement et ont eu des incidences sur le nombre de sièges remportés par le parti.

Par

Nabil Benabdellah © Yassine Toumi / TELQUEL

Le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a tenu une réunion le samedi 8 octobre consacrée essentiellement à l’analyse des résultats du scrutin du 7 octobre, tant au niveau du parti et sa performance, qu’au niveau du processus électoral.

Si le bureau politique a félicité ses candidats qui ont remporté les élections pour leurs efforts et toutes les composantes du parti pour leur dévouement, il a contesté les résultats qui ont marqué quelques circonscriptions, évoquant des « dérives » et des « anomalies ».

Le PPS relève dans son communiqué que dans la plupart des circonscriptions, « le vote a été une expression crédible de la volonté des gens, mais il y a eu « des pratiques honteuses » pour « orienter » les votes des citoyens vers « un parti déterminé ». Il évoque aussi un « inversement de tendance » qui a « modifié » le résultat dans les circonscriptions-clés du partiSelon le bureau politique du PPS, des urnes ont été « manipulées » dans quelques bureaux de vote et centres de dépouillement. Le Parti affirme que sans ces « dérives », il aurait pu gagner un nombre de sièges plus important. Dans son communiqué, le PPS est décidé à recourir aux procédures judiciaires et à prendre les mesures nécessaires dans la limite de ce qu’autorise la loi pour dénoncer ces pratiques.

Le parti n’est donc pas satisfait des résultats obtenus lors de ce scrutin et le fait savoir clairement. Il déclare que ces résultats « ne reflètent pas le niveau d’effort, des sacrifices et des réalisations consentis par le parti au cours des cinq dernières années » marqués par « une participation fructueuse au sein du gouvernement », et ne reflète pas aussi l’interactivité avec « les positions audacieuses et fermes du parti ».

Le parti dirigé par Nabil Benabdellah dénonce aussi la « polarité artificielle » qui vise à « rompre » avec le pluralisme politique et intellectuel qui marque le modèle démocratique marocain.  Le PPS regrette aussi la faible participation, qui confirme une fois de plus qu’« aucune vie politique saine n’est possible sans la crédibilité, le sérieux et le respect de l’éthique et des principes dans l’espace politique, permettant une large participation de toutes les catégories dans la consolidation du processus démocratique national. »

article suivant

Le BCIJ révèle une piste aérienne pour le trafic de cocaïne

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.