Benchamach du PAM : «On n'a pas mené cette bataille électorale avec une perspective purement partisane»

 Alors que les résultats des élections se font toujours attendre, Hakim Benchamach, président de la deuxième chambre du Parlement et député du PAM, estime que les chances de son parti sont grandes.

Par

Hakim Benchamach, SG du PAM. Crédit : Yassine Toumi

Hakim Benchamach ne mâche pas ses mots. Les résultats doivent être rendus ce soir et en attendant le décompte de tous les bulletins, le député du PAM a livré ses premières impressions, mais aussi ses espérances. « Le PAM confirme son avance, mais il est encore tôt pour annoncer des résultats définitifs, car on ne dispose pas encore de toutes les données. Cette bataille, comme toutes les autres, on ne l’a pas menée avec une perspective purement partisane en vue de gagner ou pour faire barrage au PJD. On a mené cette bataille pour remplir notre devoir envers le pays. On souhaite remporter 87 sièges au moins sans compter les listes nationales, c’est notre ambition. Quel que soit le verdict des urnes, on va l’accepter avec un bon esprit. Notre ambition est d’arriver premiers pour tourner une page de cinq années remplies de déceptions et de déconvenues. Une nouvelle page synonyme de changement va être amorcée.

Nous déplorons les communiqués du PJD qui doutent de la sincérité du scrutin. Nous disposons de plusieurs matériaux audio et vidéo où ils affirment que s’ils ne remportent pas les élections, cela veut dire qu’elles ont été falsifiées. Ils affirment cela alors que le ministre de la Justice, issu de leurs rangs, supervise le scrutin. Quel que soit l’identité du gagnant, c’est le Maroc qui doit sortir vainqueur de ce processus électoral. »