Le MUR et le PJD nient avoir obtenu le soutien des Frères musulmans

Selon le quotidien arabophone Assabah, des leaders des frères musulmans ont tenu une réunion secrète à Istanbul pour soutenir les islamistes marocains. Le PJD et le MUR démentent catégoriquement.

Par

Benkirane Crédit Rachid Tniouni

Selon le quotidien Assabah du jeudi 6 octobre, une réunion secrète entre des leaders des frères musulmans et Zouhair Attouf, représentant du MUR, bras idéologique du PJD, aurait été tenue mardi 20 septembre au Centre maghrébin des études à Istanbul en Turquie. Selon la même source, cette réunion avait pour visée de « décider d’une stratégie de communication destinée à soutenir médiatiquement l’organisation islamiste au Maroc via les chaînes d’Al Jazeera, Al Arabi 21, et trouver des canaux secrets pour financer le MUR. »

Contacté par Telquel.ma, Mohammed Yatim, membre du bureau exécutif du MUR et du secrétariat général du PJD a déclaré « ne pas vouloir s’attarder sur ce genre d’informations », avant de raccrocher. De son côté, Saadeddine El Othmani, président du conseil national du parti islamiste, dément l’information : « Ce sont des mensonges. Nous n’avons besoin d’aucun soutien des frères musulmans. Nos frères, ce sont les Marocains qui votent pour nous », a-t-il déclaré. Et de rajouter : « l’État surveille bien les financements et le PJD ne dispose d’aucune source de financement étrangère ».

Abderrahim Chikhi, président du MUR, était sur le même ton : « La personne que l’on a évoquée fait partie du mouvement, mais il ne l’a pas représentée dans une réunion » affirme-t-il au site Badil.info. « Nous n’avons aucun rapport avec l’Organisation internationale des frères musulmans (…) Rien n’est vrai dans l’article excepté le nom du centre et celui de la personne. Il était membre du mouvement au Maroc avant de partir en Turquie (…) il est devenu directeur du centre, et c’est son gagne-pain ».

Joint par Telquel.ma, Zouhair Attouf a nié à son tour toute relation avec les frères musulmans. «  Notre centre est indépendant et n’a aucune orientation idéologique (…) aucune réunion n’a été tenue le 30 septembre. Ce qu’a publié le journal Assabah ne tient pas la route,  nous déclare le directeur du centre maghrébin et membre du MUR.

 

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.