Journal des législatives #5: La solitude de Hakim Benchemach

Hakim Benchemach discourt devant une salle quasi-vide, Benkirane qui descend dans la rue et Hamid Chabat qui se mue en coiffeur. Bienvenue dans la cinquième édition du journal des législatives

Par

Hakim Benchamach après son élection à la tête de la 2e chambre. Crédit: R. Tniouni
Hakim Benchamach après son élection à la tête de la 2e chambre. Crédit: R. Tniouni

Hakim Benchemach esseulé lors d’un meeting à Fès

https://www.youtube.com/watch?v=lhCiG5rPmLk

C’est devant une salle pratiquement dépourvue de spectateurs que le président de la Chambre des conseillers s’est exprimé, le 28 septembre, lors d’un meeting électoral du PAM à Fès. Le tracteur semble avoir du mal à rouler dans la capitale spirituelle, un fief convoité par de nombreux partis.

Benkirane surprend les habitants de Hay Chmaâou à Salé

Benkirane dans les rues. Pour sa première sortie en tant que candidat aux élections législatives, le Chef du gouvernement, qui se présente à Salé, s’est rendu dans la soirée du 28 septembre au quartier Chmaâou, où il a prononcé un bref discours. Sans estrade et accompagné du ministre de l’Energie Abdelkader Amara, Benkirane a révélé les motivations derrière sa candidature : « C’est pour que le Maroc sache que les habitants de cette ville sont satisfaits du bilan d’Abdelilah Benkirane ». Le leader du PJD n’a pas manqué de faire référence à son traditionnel discours anti-tahakoum en invitant les électeurs à « barrer la route aux corrompus et à la corruption ».

Chabat et la poussée « populiste »

Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal poursuit sa campagne électorale qu’il a débutée le 25 septembre dans l’ancienne médina, où il s’est photographié avec les différents commerçants du quartier. Après avoir fait frire des beignets, la tête de liste du parti de la balance dans la circonscription de Fès-Nord s’est, cette fois-ci, essayé à l’art de la coiffure.

chabat coiffeur

Carton plein pour Nabila Mounib à Otat El Haj

La secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) poursuit sa tournée électorale. Le 28 septembre, elle s’est rendue à Otat El Haj dans la région de Boulmane où elle a été chaleureusement accueillie. Lors des élections communales de septembre 2015, la FGD a raflé la mise dans ce patelin en obtenant 17 sièges sur les 28 disponibles.

otat el haj

article suivant

La peur est la pire des maladies