Chantage royal: L'avocat du roi se dit «sidéré» par la décision de justice

Chantage royal : L'avocat du roi se dit « sidéré » par la décision de justice

L'avocat français Éric Dupond-Moretti, représentant du roi dans l'affaire dite du « chantage royal», réagit à la décision de la Cour de cassation, qui a jugé illégaux les enregistrements des journalistes.

Par

Les deux enregistrements mettant en cause les journalistes Éric Laurent et Catherine Graciet dans l’affaire dite du chantage royal, ont été jugés illégaux par la plus haute juridiction française. Contacté par Telquel.ma, Maître Éric Dupond-Moretti, représentant du roi en France, s’est dit « absolument sidéré » par une telle décision. « Si demain vous êtes victimes d’extorsion de fonds, il vaut mieux engager des barbouzes ou des majordomes pour régler cette affaire plutôt que de faire appel à la police, c’est ce que dit cette décision de justice. C’est aberrant », proteste-t-il.

Rappelant que les entretiens entre l’avocat Hicham Naciri et les deux journalistes français, étaient menés sous contrôle de la police et du parquet, Dupond-Moretti juge ce verdict « invraisemblable » alors que ces deux entités sont censées être « les plus efficaces » en matière de justice. L’avocat indique vouloir poursuivre l’affaire auprès de la Cour d’appel de Reims et explique que cette décision ne retire pas les suspicions quant aux déclarations des journalistes faites depuis cette affaire, ni sur les sommes d’argent trouvées sur eux lors de leur interpellation, le 29 août 2015.

Les deux journalistes français sont soupçonnés d’avoir voulu monnayer la non-publication d’informations gênantes dans un livre consacré à la famille royale du Maroc. Durant sa garde à vue, Eric Laurent avait reconnu « avoir formulé une offre de trois puis de deux millions d’euros au Maroc pour le renoncement de la publication d’un livre compromettant pour la monarchie marocaine ».

article suivant

Ce que prévoit l’accord scellé entre Addou et les pilotes de la RAM

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.