Suicide d'un fonctionnaire de l'administration pénitentiaire

Un fonctionnaire de la prison de Outita 2 s'est donné la mort avec son arme de service. Les circonstances de cet incident ne sont pas encore élucidées.

Par

Crédit : ABDELHAK SENNA / AFP.

Un incident tragique, ce mardi 23 août au centre pénitencier de Outita 2, près de Sidi Kacem. Un fonctionnaire de cette prison agricole s’est donné la mort en utilisant son arme de service selon un communiqué de la Direction générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion  (DGAPR) publié le 23 août. Après la découverte du corps inanimé, il a été transporté, encore en vie, à l’hôpital de Sidi Kacem. Son état critique a nécessité son transfert à l’hôpital Mohammed V mais le fonctionnaire a succombé à ses blessures. 

L’administration de la prison de Sidi Kacem a mené une enquête préliminaire auprès des collègues du défunt. Il s’est avéré qu’il souffrait « de problèmes sociaux et financiers » selon le communiqué de la Direction. Une délégation de l’Administration générale pénitentiaire a été dépêchée à Sidi Kacem afin d’effectuer une enquête approfondie sur les circonstances de cet incident. Par ailleurs, l’ouverture d’une enquête judiciaire a été sollicitée auprès du Parquet.