Des fans écossais exhibent des drapeaux palestiniens lors d'un match contre un club israëlien

Des fans écossais exhibent des drapeaux palestiniens lors d'un match contre un club israëlien

Le club israélien Hapoël Beer-Sheva qui affrontait en Ecosse le Celtic Glasgow s'est fait chahuté par des supporteurs écossais qui ont brandit des drapeaux palestiniens pendant tout le match.

Par

Crédit : Celtic fans for Palestine/ Facebook

Scène insolite en écosse lors d’un match de barrage aller de la Ligue des champions qui opposait le 17 août le club écossais du Celtic Glasgow au club israélien Hapoël Beer-Sheva.  Des supporteurs du club écossais du Celtic de Glasgow n’ont pas hésité à afficher leur soutien à la Palestine en agitant des drapeaux palestiniens dans les travées du Celtic Park ( le nom donné au stade du Celtic Glagow).

Le groupe de supporters « Celtic fans for Palestine » à l’origine de cette initiative avait appelé le public du Celtic Park à « exercer ses droits démocratiques pour afficher son opposition à l’apartheid israélien, au colonialisme et aux innombrables massacres subis par le peuple palestinien« . Toujours selon le groupe de supporteurs pro palestinien, les équipes de football israéliennes ne devraient pas avoir le droit de participer aux compétitions européennes « en raison du système de lois d’apartheid et de pratiques incluant la colonisation basée sur la religion et l’ethnie, l’occupation militaire et la ségrégation de ce qu’il reste du territoire palestinien« .

Les hostilités avaient pourtant débuté avant le match. Les activistes distribuaient tracts et drapeaux en présence de la police chargée de faire régner l’ordre et d’éviter les incidents avec les supporters israéliens qui avaient fait le déplacement.

Suite à ce geste, le club écossais risque une lourde amende de l’UEFA. Certains supporters du club écossais sont connus pour afficher leurs positions pro-palestiniennes dans les stades, une pratique interdite et punie par l’UEFA. Déjà en 2014, alors que la tension à Gaza entre le Hamas et Israël était exacerbée , l’UEFA avait condamné le Celtic, ainsi que d’autres clubs irlandais, à une amende de 18 000 euros, parce que leurs supporters avaient chanté des chants à la gloire de la cause palestinienne, et brandi des drapeaux palestiniens à l’occasion de matchs européens du club de la ville la plus peuplée d’Ecosse.

L’instance européenne avait justifié la sanction, considérant qu’il s’agissait d’un « symbole provocateur » en temps de guerre, suscitant l’ire des supporters écossais.

Le match qui comptait pour les barrages de la Ligue des champions,  s’est terminé avec une victoire du Celtic Glasgow sur un score 5 à 2.

article suivant

“Monsieur Wahid” : itinéraire d'un miraculé faiseur de miracles

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.