Privés d'eau potable, des habitants de Taounate manifestent

À Qariat Ba Mohamed et dans les communes alentour, situées dans la province de Taounate, l’eau du robinet est tellement polluée et les puits tellement vides que les habitants n’ont plus rien à boire.

Par

Crédit : Jean-Raphaël Guillaumin/Flickr.

Cela fait deux semaines que les habitants de Qariat Ba Mohamed et les alentours, dans la province de Taounate, manifestent à dos d’ânes pour réclamer l’eau, révèlent Les Observateurs de France 24. Cela fait deux mois que les habitants de la province subissent la pénurie d’eau, nous explique Jawad Laaroussi, un des habitants. D’après lui, dix communes, en plus de Kariat Ba Mohammed, sont touchées. Au total, toujours d’après cette source, 134 000 personnes seraient ainsi concernées.

C’est que « l’eau du robinet est marron », nous décrit-t-il, et que les fontaines qui servent les puits sont asséchées . La pollution, explique France 24, est liée aux rejets d’entreprises d’extraction d’huile d’olive de Fès dans l’oued Sebou, d’où provient l’eau distribuée.

Les manifestants réclament l’aboutissement d’un projet lancé en 2010 par Mohammed VI, censé fournir de l’eau à plusieurs provinces à partir du barrage El Wahda. Problème : ce projet n’a pas abouti face au refus de certains habitants d’être expropriés. « L’expropriation prend du temps, et il faut que les gens comprennent que les démarches administratives le sont aussi, ils ne peuvent pas être remboursés sur le champ », explique Ismail El Hani, président de la commune de Kariat Ba Mohammed cité par France 24.

eau potable taounate

article suivant

Hammouchi a reçu le chauffeur du triporteur agressé par un policier

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.