Portugal : les incendies sur l’île de Madère font trois morts, le Maroc apporte son aide

Trois personnes ont perdu la vie dans les incendies qui font rage sur l'île portugaise de Madère dans la nuit de 9 à 10 août alors qu'un millier d’habitants ont été évacués. Les incendies à Funchal, la capitale de l'archipel ont été maîtrisés, "il n'y a plus qu'un seul incendie actif".

Par

Crédit :AFP/JOANA SOUSA

L’île de Madère, haut lieu du tourisme portugais surnommé la « perle de l’Atlantique« , a été durement frappée le 9 et 10 août par des incendies qui ont touché sa capitale, Funchal, faisant trois morts ,deux blessés graves et entraînant l’évacuation d’un millier de personnes, dont des vacanciers étrangers.

« C’est le coeur serré que j’assiste à ce qui se passe à Madère (et dans d’autres régions du pays)« , a réagit sur les réseaux sociaux le footballeur Cristiano Ronaldo, le plus célèbre des natifs de cette île portugaise.

« Bon courage à tous et merci aux pompiers qui risquent leur vie pour en sauver tant d’autres« , a ajouté l’attaquant vedette du Real Madrid, sacré champion d’Europe avec le Portugal au mois de juillet.

Alors que la situation semblait maîtrisée à Madère mercredi 10 août dans la soirée, les feux de forêt continuaient de faire rage dans le nord du territoire continental portugais.

Les incendies  à Funchal, la capitale de l’archipel portugais de Madère, ont été maîtrisés dans la nuit de mercredi à jeudi, a appris l’AFP auprès des services de secours régionaux. « En ce moment il n’y a plus qu’un seul incendie actif, dans la commune de Calheta » située à l’ouest de l’île, tandis que la situation avait été maîtrisée à Funchal et dans la commune voisine de Câmara de Lobos, où deux foyers étaient encore actifs mercredi soir, a indiqué la protection civile régionale.

150 maisons et un hôtel détruits par les flammes

L’ambiance était calme jeudi 11 août dans la matinée à Funchal et il restait un peu de fumée au-dessus de la ville, mais rien de comparable au nuage dense observé 24 heures auparavant, a constaté une photographe de l’AFP.

Selon un bilan établi par le gouvernement régional, « plus de 150 maisons » ont été rendues inhabitables par les flammes, qui ont également détruit un hôtel situé sur les hauteurs de la ville.

D’après les autorités locales, l’ampleur de cette « catastrophe naturelle » s’explique par des conditions météorologiques particulièrement défavorables. « Nous avons enregistré des températures supérieures à 38 degrés, ce qui ne se produisait pas depuis 1976, un taux d’humidité de 10 % et des rafales de vent de 90 km/h« , a fait valoir la responsable du gouvernement régional en charge de la protection civile, Rubina Leal.

Le Maroc « prêt à céder deux avions Canadair supplémentaires »

Dans le nord du territoire continental portugais, en proie à d’importants feux de forêt depuis le week-end dernier, quelque 1.800 pompiers continuaient de combattre jeudi matin une dizaine d’incendies majeurs.

Lisbonne a demandé de l’aide à l’Europe en activant le Mécanisme européen de protection civile et obtenu l’envoi d’un avion bombardier d’eau italien, qui viendra s’ajouter à deux appareils espagnols déjà à l’oeuvre dans le cadre d’un accord bilatéral.

Le Maroc s’est également dit prêt à céder deux avions Canadair supplémentaires, a annoncé par la suite la ministre portugaise de l’Intérieur, Constança Urbano de Sousa.

Une annonce qui confirme « les instructions » données par le le roi Mohammed VI  « aux autorités marocaines pour contribuer, avec deux avions de type Canadair« , aux efforts déployés par le Portugal pour l’extinction des incendies sur l’île de Madère, selon un communiqué du Cabinet royal relayé par la MAP.

article suivant

Un premier suspect arrêté dans l'affaire des viols présumés sur les saisonnières marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.