Ibtihaj Muhammad, la première américaine à porter le hijab aux JO

Sous son masque, l'escrimeuse Ibtihaj Muhammad couvre sa tête d'un foulard et combat les préjugés qui ont jalonné son parcours jusqu'à Rio où elle deviendra la première sélectionnée olympique américaine à porter un hijab.

Par

AFP Photo/Sean M. Haffey

Avant même le début des tournois individuel et par équipes de sabre féminin des JO-2016, Muhammad a déjà l’impression d’avoir, un peu, gagné.

Elle a été citée en exemple par le président des Etats-Unis Barack Obama. Elle fait partie des 100 personnalités les plus influentes de la planète en 2016 pour le magazine Time. Et elle ne compte plus ses passages à la télévision, où elle a pu raconter son parcours et tenter de changer la perception de sa religion, l’Islam.

« Le climat politique actuel n’est pas facile, les musulmans sont scrutés à la loupe et j’espère que les gens comprennent à travers moi ce que veut dire être musulmane », explique-t-elle.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, les Américains ont une perception négative des musulmans, amplifiée par les attentats jihadistes qui ont frappé l’Europe depuis 2015.

Le candidat républicain pour la présidentielle Donald Trump ne rate jamais l’occasion de jeter de l’huile sur le feu: il a notamment proposé durant sa campagne de bannir l’entrée des Etats-Unis aux musulmans du monde entier.

https://www.youtube.com/watch?v=o_PeolvxgVE

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste