Guerre digitale entre les Marseillais et l’État islamique

Des Français membres de l’EI ont répondu aux « racailles arabo-francisées » de Marseille qui se moquent d’eux sur Facebook et Twitter. 

Dans une vidéo diffusée le 20 juillet, Daech, après avoir félicité l’auteur de la tuerie de Nice, a menacé d’intensifier ses attaques contre la France et de cibler Marseille, notamment. Jouant sur les clichés entourant la cité phocéenne, les internautes ont très vite tourné en dérision la menace de l’organisation terroriste dans un florilège de tweets mêlant blagues sur les embouteillages, l’OM et la réputation téméraire des Marseillais.

https://twitter.com/dzbarca13/status/755991503999238144

Mais la réaction la plus remarquée a été celle de Mohammed Nenni, un supporter notoire de l’OM, qui a publié vendredi 22 juillet sur sa page Facebook une vidéo qui a déjà enregistré plus d’un million de vues. « La conne de vos grands-mères t’as cru c’était quoi Marseille ? T’as cru que c’était la Suisse ? T’as cru que c’était le Luxembourg ? » braille le jeune homme. « Moi, ils me font délirer les membres de l’État islamique, surtout les français qui partent en Syrie, ils sont en France, c’est des grosses victimes, la vie de ma mère ils ont vendu deux barrettes ils font les chauds. » Une vidéo à éviter, pour les oreilles pudiques.

Entre humour et rage, celui qui promet que sa ville leur fera la guerre compare les combattants de Daesh aux Power Rangers et rappelle le nombre de musulmans vivant à Marseille. « Donc au bout d’un moment vous défendez quoi ? » Mohamed Henni tacle également le président François Hollande pour avoir déclaré l’intensification des bombardements en Syrie et en Irak suite à l’attaque de Nice. « On t’a demandé quelque chose ? On n’arrive même pas à appliquer la liberté d’expression et la démocratie en France et tu veux l’appliquer dans d’autres pays ? »

Une logorrhée d’insultes qui n’a apparemment pas plu aux Français partis rejoindre les rangs de l’organisation terroriste État islamique. Le journaliste spécialiste du djihadisme David Thomson a rapporté l’un de leurs messages destinés aux « petites racailles arabo-francisées de Marseille » sur sa page Twitter, fautes de grammaire et d’orthographe incluses.

 

article suivant

Ministère de l'Industrie: un budget d'investissement de 1,2 milliard de dirhams en 2021