Latifa Ibn Zlaten envisage de porter plainte contre la France

La mère de l'une des victimes de Mohamed Merah, Latifa Ibn Zlaten, se dit prête à porter plainte contre la France, pour la mort de son fils.

Par

La très médiatique Latifa Ibn Ziaten, dont le fils a été assassiné par Mohamed Merah en mars 2012 a indiqué qu’elle envisagait de porter plainte contre le France, apprend-t-on du journal français Le Parisien. L’idée de prêter un recours contre la France date du mercredi 13 juillet, soit le lendemain de la décision du tribunal administratif de Nîmes de juger que l’Etat français était en partie responsable d’une autre victime du terroriste, Abel Chennouf, dont le père avait au préalable porté plainte.

« Je vais voir avec mes avocats. Oui, peut-être, je vais porter plainte », a ainsi déclaré Latifa Ibn Ziaten, mère d’Imad, militaire assassiné à Toulouse le 11 mars 2012, au Parisien. Cette mère de famille, réputée pour son engagement auprès de la jeunesse et pour la paix, est devenue, depuis ces dramatiques événements, une figure médiatique pour la tolérance en France. Originaire de Tétouan, TelQuel avait dressé son portrait lors de l’un de ses derniers passage au Maroc.

article suivant

La Fondation des musées fait appel à des experts chinois pour restaurer ses oeuvres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.