Le Maroc soutient la « sécurité » et la « stabilité » du Bahreïn

Le Maroc soutient la décision du Bahreïn qui a déchu de sa nationalité Issa Qassemn, le plus haut dignitaire chiite de ce pays du Golfe.

Par

Mohammed VI à Manama. Crédit : MAP

Le Maroc annonce son « soutien total » au Bahreïn après la décision de cette monarchie du golfe de déchoir de sa nationalité un chef religieux chiite, selon les termes d’un communiqué du ministère de Affaires étrangères publié le 22 juin. Pour Rabat, cette décision est une « mesure visant à préserver l’unité nationale du Bahreïn, sa sécurité et sa stabilité ».

Le royaume salue le roi du Bahreïn, Hamed Ben Issa Al Khalifa qui souhaite « renforcer les bases du dialogue national, consolider l’édifice démocratique et consacrer la stabilité et la cohésion entre les composantes du peuple Bahreïni ».

Cheikh Issa Qassem, le plus haut dignitaire chiite du Bahreïn, est considéré comme le chef spirituel de la majorité chiite. Il est connu pour ses prises de position critiques à l’égard du gouvernement de son pays, notamment lors de ses prêches.

 

article suivant

Chronique d’un confinement. Jour 23