350 millions de dirhams pour la nouvelle cimenterie de Sefrioui au Gabon

Anas Sefroui a inauguré une cimenterie au Gabon pour plus de 350 millions de dirhams. C'est la troisième unité lancée par le groupe en Afrique en trois mois.

Par

Le groupe Sefrioui voit grand. Après la Côté d’Ivoire le 2 mars  et le Burkina Faso le 1er juin dernier, Anas Sefrioui, le patron du groupe Ciment d’Afrique (Cimaf) a inauguré le 9 juin une nouvelle usine de cimenterie au Gabon d’un coût de plus de 350 millions de dirhams dans la commune d’Owendo, à une vingtaine de kilomètres au sud de la capitale Libreville.

La nouvelle usine, dont les travaux avaient été lancés en juin 2013, est d’une capacité de production annuelle de 500.000 tonnes de ciment, extensible à 1 million de tonnes. Elle a généré, dans sa phase de réalisation, environ un millier d’emplois et plus de 200 emplois directs et indirects en phase d’exploitation.

Anas Sefrioui a rappelé lors de la cérémonie présidée par le chef d’État gabonais Ali Bongo que son groupe « est présent dans 20 pays, dont 12 opérationnels et 8 en cours de développement, avec une usine en cours de construction en France ».

Le patron du groupe a également précisé qu’«  avec l’usine CimGabon, la capacité de production totale de Cimaf au Gabon est portée à plus de 900 000 tonnes, extensible à 1,4 million de tonnes à terme pour un besoin national annuel qui s’élève à 700 000 tonnes ». Avec la recapitalisation de CimGabon de 29 milliards de FCFA, soit plus de 480 millions de dirhams, les investissements du groupe marocain dans le secteur cimentier au Gabon s’élèvent désormais à plus de 52 milliards de FCFA, soit plus 830 millions de dirhams.

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.