Addoha poursuit son développement en Côte d'Ivoire

Le groupe immobilier a inauguré,  mardi 1er mars, la deuxième ligne de production de sa cimenterie d'Abidjan.

Par

Le siège du Groupe Addoha, à Casablanca. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

C’est en présence du Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan et de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Mustapha Jebari, qu’a eu lieu la mise en service de la deuxième ligne de production de la cimenterie « Ciments d’Afrique » (CIMAF) du groupe Addoha.

Avec cette nouvelle ligne de production qui a nécessité un investissement de 280 millions de dirhams, la CIMAF doublera sa production, en passant de 500.000 tonnes à un million de tonnes de ciment par an. Elle a aussi permis de créer quelques 350 emplois directs ou indirects. Effectivement opérationnel depuis février dernier, ce nouveau projet vise à combler le déficit de production de ciment en Côte d’Ivoire tout en assurant la production de ciment de haute qualité.

Dans une déclaration à l’agence MAP, le premier ministre ivoirien s’est félicité de « cette initiative qui traduit la volonté du groupe CIMAF à accompagner la croissance et la dynamique économiques que connait la Côte d’Ivoire« . Le PDG du groupe Addoha, Anas Sefroui a fait savoir, à cette occasion que son Groupe est en cours de réalisation, depuis février dernier, d’une seconde cimenterie dans la zone portuaire de la ville de San Pedro pour un investissement de près de 300 millions de dirhams.

article suivant

Colin Powell, secrétaire d’État sous George W. Bush, est décédé du Covid-19