Abdellatif Hammouchi, le bilan chiffré après une année à la tête de la police

En un an, le patron de la police Abdellatif Hammouchi a sanctionné 3 782 fonctionnaires dans des affaires liées à la corruption. 

Par

Crédit : Tniouni

Abdelaltif Hammouchi fait le ménage au sein de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Un an après sa nomination à la tête de sécurité nationale, une nouvelle casquette de patron après celui de la DGST (Direction générale de la surveillance du territoire), Hammouchi a sanctionné 3782 agents de sécurité pour des «affaires liées à la corruption», «abus de pouvoir» ainsi que pour «défaillance professionnelle». C’est ce que rapporte le magazine Jeune Afrique dans son édition du 22 au 28 mai. Le magazine a eu accès à un rapport sur le bilan d’une année d’activité de la DGSN sous Abdellatif Hammouchi.

Lire aussi : Police: les premiers fruits de la méthode Hammouchi

La même source précise que le rapport révèle une «hausse spectaculaire des saisies de stupéfiant». Ainsi, 141 tonnes de cannabis, 420 kg de cocaïne, 708 000 comprimés de psychotropes ont été confisqués tandis que 143 248 trafiquants ont été interpellés.

De même, et dans le cadre d’affaires criminelles et autres de toute nature, la police a arrêté près de 457 923 personnes impliquées dans des affaires criminelles, dont 3 020 relatives aux agressions sexuelles. Le document mentionne aussi la verbalisation de 1,8 million véhicules en infraction et l’interpellation de 5 770 hooligans en marge de matchs de football.

Lire aussi : Une série de mesures pour mettre fin au hooliganisme

Quelques jours après sa nomination, Abdellatif Hammouchi avait lancé un nouveau plan pour la modernisation de l’appareil sécuritaire et de son mode de fonctionnement. Il a procédé a une  vague des nominations  annonçant  des changements qui toucheront notamment des préfets de police. Il a aussi repensé le parc automobile de la DGSN avec la mise en circulation de nouveaux engins, plus pratiques, plus modernes et arborant un nouveau logo plus visible, de manière à être plus identifiables dans l’espace public.

article suivant

Plus de 90 blessés dans de nouveaux heurts à Jérusalem