Sahara : Une association proche des séparatistes ouvre un siège à Laâyoune

Elle avait obtenu un récépissé provisoire en avril 2015, afin d'être totalement légale à partir du mois d'août.

Par

Après avoir obtenu son récépissé final en août 2015, l’Association sahraouie des victimes des violations graves des droits de l’Homme (ASVDH), proche des thèses des séparatistes, a ouvert son premier siège à Laâyoune le 7 mai, selon des déclarations de son président à l’agence EFE le 19 mai. Fondée en 2005, Cette association n’a pas pu obtenir son récépissé afin de travailler dans la légalité. Une année plus tard, la justice avait jugé illégale cette interdiction.

Depuis plusieurs années, des ONG internationales comme Human Rights Watch (HRW) appelaient le gouvernement marocain  a respecter la liberté de création d’association comme celle de l’ASVDH. Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), instance officielle chargée du respect des droits humains, était entrée en ligne appelant à autoriser des associations dont ASVDH. Elle a fini par avoir son récépissé provisoire en avril 2015, ouvrant la voie à sa reconnaissance. HRW avait salué en août dernier cette légalisation.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.