L'AMDH prend part à Nuit Debout

Des militants marocains étaient présents place de la République, à Paris, occupée par des milliers de manifestants depuis des semaines.

Par

Le 16 mai au soir, massés place de la République à Paris, les sympathisants du mouvement «Nuit Debout» ont pu découvrir l’Association marocaine des droits humains (AMDH). Sa section parisienne s’est, en effet, réunie avec la Confédération nationale du travail (CNT, un syndicat libertaire français) afin de rendre hommage à Moustafa El Hamzaoui, militant diplômé chômeur disparu le 16 mai 1993, et d’exiger que la lumière soit faite sur sa disparition. Les militants anarchistes français et leurs camarades marocains ont profité de l’occasion pour donner leur point de vue sur la situation des chômeurs et des luttes sociales au Maroc. Les  deux organisations ont aussi saisi l’opportunité pour discuter de «possibles convergences de lutte» selon les termes de leur communiqué commun.

Nuit Debout, mouvement dont le principe est l’occupation de places publiques, a débuté fin mars. Une partie des discussions qui anime ses partisans concerne la question sociale, les conditions de travail, le modèle de développement économique, etc. La question des luttes des chômeurs marocains a donc facilement suscité l’intérêt des manifestants, à en croire Tahani Brahma, militante de l’AMDH- Paris.

article suivant

Des caissons super isolants pour faire voyager le vaccin contre le Covid-19