Le journaliste Mustapha El Hasnaoui est sorti de prison

L’ancien journaliste du magazine salafiste Assabil, Mustapha El Hasnaoui, condamné pour «appartenance à une organisation terroriste», est sorti de prison.

Par

Trois ans jour pour jour après son arrestation, le journaliste Mustapha El Hasnoui vient d’être libéré, lundi 16 mai, de la prison centrale de Kénitra. Les premières images de sa sortie de prison ont été publiées sur la page Facebook « Libérez le journaliste Mustapha El Hasnaoui ». Condamné pour «appartenance à une organisation terroriste», l’ancien journaliste du premier magazine salafiste du royaume, Assabil, avait toujours clamé son innocence. Son arrestation, le 16 mai 2013, était survenue cinq jours après avoir subi un interrogatoire à l’aéroport de Casablanca. El Hasnaoui avait alors été refoulé par les autorités turques. Celles-ci, selon plusieurs sources médiatiques, le soupçonnaient de vouloir rejoindre le groupe djihadiste d’Al-Nosra en Syrie.

Les experts du groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations unies avaient réclamé en 2014 la libération du journaliste, estimant que sa détention est arbitraire «dans la mesure où elle se fonde sur le légitime exercice de ses droits humains à la liberté de pensée, d’opinion, d’expression et de religion, ainsi que ses activité de défense des personnes persécutées en raison de leurs pensées, idéologies ou opinions». Mustapha El Hasnaoui était connu pour être proche de l’association Al Karama, chargée de défendre les détenus islamistes emprisonnés à la suite des attentats du 16 mai 2003.