Plan Maroc Vert : encaissement d'une partie du prêt japonais

Le Maroc vient de recevoir plus de 718 millions de dirhams, comme premier décaissement sur le prêt global que l'Agence japonaise de Coopération internationale (JICA) accorde pour la réalisation du programme d'appui au Plan Maroc vert.

Par

Un premier décaissement équivalent à 718, 324 millions de dirhams, a été accordé au Maroc par l’Agence Japonaise de Coopération (JICA), dans le cadre du prêt global au programme d’appui au Plan Maroc Vert, selon un communiqué de l’agence. Le prêt total s’élèvera à hauteur de 1,4 milliard de dirhams.

Comme indiqué dans le communiqué de la JICA, ce prêt « a pour objectif de contribuer au renforcement de la compétitivité du secteur agricole pour une croissance  économique inclusive et verte à travers une gestion plus durable des ressources naturelles et, également, la promotion inclusive des chaines de valeur dans le domaine. »

L’accord de ce prêt avait été signé le 4 mars dernier au siège du Ministère de l’Économie et des Finances, en présence de Mohamed Boussaid, du ministre de l’Économie japonais, Hitoshi Tojima, représentant résident de la JICA,  Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, ainsi que des Représentants du Ministère des Affaires étrangères et de la coopération et de la Banque Africaine de Développement (BAD).

La JICA précise avoir fourni d’autres appuis au secteur agricole marocain tels que « les prêts d’Aides publiques aux Développements (APD) pour le Projet de crédit national agricole et le Projet d’amélioration du système d’irrigation à Doukkala Abda, des projets de dons,  une coopération technique, ainsi que l’envoi de volontaires.» Et de conclure qu’actuellement, un projet de coopération technique intitulé  « Projet d’amélioration du système d’irrigation dans le périmètre irrigué des Doukkala Abda », était en cours de création pour soutenir la diffusion de la méthode d’irrigation du goutte à goutte, utilisée en zone aride, réduisant au minimum l’utilisation de l’eau et de l’engrais.

 

article suivant

Un navire turc au cœur des tensions avec la Grèce et Chypre rentre au port