Ksar El Kbir : l'abattage des chiens errants a eu lieu

L'abattage de chiens errants prévu par les autorités de la ville de Ksar El Kbir a eu lieu. Les associations de défense de la cause animale se mobilisent.

Par

Chien
Chocolat, un chien sauvé de la mort par des internautes, est proposé à l'adoption sur Internet. Crédit: DR

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre à voir le carnage orchestré par les autorités locales de la ville de Ksar El Kbir contre les chiens errants. Plus d’une centaine de chiens exécutés à balles réelles. Mohamed Simou, président du conseil municipal de la ville de Ksar El Kebir, a lancé cette campagne afin, dit-il,  de prévenir toute contamination rabique à la population locale.  Cette campagne a été largement contestée par la société civile.

Aziza Nait Sibaha , présidente de l’association Comme Chiens et Chats a adressé une lettre ouverte pour la cause animale. Le hashtag #jesuisboby créé par Loubna El Mourabite militante pour la défense des animaux, suivi par plusieurs centaines de personnes sur les réseaux sociaux, avait mis sous les projecteurs la question récurrente et hypersensible des animaux errants. Une pétition a été créée par Aymane Benazzouz (membre de l’association Amis pour la vie), qui recueille à ce jour plus de 145.000 signatures.

« Depuis la nuit dernière, les enfants pleurent, les bruits des balles résonnent. Ces crimes nous terrifient psychologiquement », réagit Loubna El Mourabite. «  Les Marocains aiment les animaux. Il faut qu’une conscience collective s’installe pour dénoncer le mal qu’on ne veut pas voir mais qui se passe pourtant sous nos yeux  », ajoute-t-elle.

En plus de la l’inefficacité de la méthode d’abattage, la militante dénonce une perte conséquente de moyens financiers dans l’usage de balles, l’achat de fusils et le déploiement des opérations d’abattages nocturnes. Elle préconise la construction de refuges pour chiens ainsi que des campagnes massives de vaccination antirabique et de stérilisation dans le tout pays. Moyen plus éthique, efficient et moins onéreux, selon ses dires.

article suivant

Brexit : le gouvernement britannique réussit à faire passer son projet de loi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.