Nareva remporte « officiellement » le projet éolien intégré des 850 MW

Deux mois après que Nareva a annoncé sa présentation de l’offre la plus compétitive pour le marché des 850 MW lancé par l’ONEE, ce n’est qu’aujourd’hui que la filiale éolienne de SNI est déclarée officiellement «adjudicataire provisoire du projet ».

Par

Ahmed Nakkouch, PDG de Nareva Holding

Nareva en consortium avec Enel Green Power et Siemens Wind Power vient d’être déclaré adjudicataire provisoire du Projet Éolien Intégré, lancé en appel d’offres, par l’Office national de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE). Ce groupement aura ainsi la charge de développer, concevoir, financer, construire, exploiter et assurer la maintenance de cinq parcs éoliens au Maroc d’une capacité cumulée de 850 MW. Cette annonce vient deux mois après que la filiale éolienne de SNI a annoncé qu’elle avait présenté l’offre la plus compétitive.

La réalisation du projet démarrera dès la finalisation de la documentation contractuelle. Ce projet d’envergure comprend cinq parcs éoliens : Midelt (150 MW), Tiskrad (300 MW), Tanger (100 MW), Jbel Lahdid (200 MW) et Boujdour (100 MW).  « Avec le Projet Éolien Intégré de 850 MW, le Maroc franchit un nouveau palier dans sa stratégie énergétique avec l’émergence d’un écosystème éolien permettant au Maroc de se positionner en tant qu’exportateur de la technologie tout en proposant à l’ONEE un tarif d’électricité compétitif », a déclaré Ahmed Nakkouch PDG de Nareva .

12 milliards de dirhams d’investissement

Le projet nécessite un investissement d’environ 12 milliards de dirhams. Et c’est d’ailleurs dans ce cadre que Siemens a annoncé, mercredi 9 mars, en même temps que l’adjudication officielle du consortium, la mise en place d’une usine de pales pour éolienne à Tanger pour un investissement de 100 millions d’euros, l’équivalent de 1 milliard de dirhams.

La réalisation du projet de 850 MW « se fera de manière progressive avec une mise en service intégrale de l’ensemble des cinq parcs éoliens prévue pour 2020 », souligne le département communication de Nareva. L’énergie produite sera vendue à l’ONEE dans le cadre de contrats d’achat et de fourniture d’électricité sur une durée de 20 ans. La production électrique prévisionnelle de ce projet serait équivalente à terme à la consommation de la ville de Casablanca.

Le tarif éolien le plus bas au monde

Cet appel d’offres a fait l’objet d’un processus de sélection compétitif avec la participation de grands opérateurs internationaux. Parmi les cinq groupements participants à l’appel d’offres, le consortium mené par Nareva Holding a présenté l’offre la plus compétitive, combinant à la fois le tarif le plus bas au monde et le taux d’intégration industrielle le plus élevé.

Selon nos informations, le consortium Nareva, Enel Green Power et Siemens Wind Power a soumis un tarif de 30 cts/Kwh. Un prix que les professionnels du secteur jugent imbattable.

article suivant

En conflit avec ses pilotes, la RAM annonce l’annulation de 10 vols

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.