Au moins trois blessés dans un effondrement à Casablanca

L'effondrement d’un immeuble en construction dans le quartier d’Ain Chock a fait trois blessés parmi les ouvriers qui travaillaient sur le chantier.

Par

Crédit : Yassine Toumi

Au moins trois personnes ont été blessées, dont deux ont été victimes de traumatisme crânien, suite à l’effondrement d’une partie d’un immeuble en construction de trois étages, dans la matinée du 29 février, à Aïn Chock, à Casablanca, a-t-on constaté sur place.

Il s’agit d’ouvriers qui travaillaient sur le chantier au moment de l’effondrement d’une partie de la façade de cet immeuble du quartier Mandarona, Hay Chérifa à Aïn Chock. Aucun décès n’est à déplorer, selon les informations que nous avons pu recueillir sur place à la mi-journée.

Crédit : Yassine Toumi
Crédit : Yassine Toumi
Crédit : Yassine Toumi
Crédit : Yassine Toumi

« Un blessé a été transporté au centre hospitalier Sekkat à Casablanca et deux autres ont été emmenés à l’hôpital régional Moulay Youssef pour recevoir des soins et passer un scanner », nous affirme la déléguée du ministère de la Santé à la préfecture de l’arrondissement d’Aïn Chock, Lamia Hassani, présente sur les lieux du drame.

D’après Mohamed El Ghlid, gérant de la société propriétaire de l’édifice, trois autres ouvriers se trouveraient encore sous les décombres. Nous ignorons pour le moment leur état de santé. La protection civile, les forces de police et des représentants du ministère de la Santé se trouvaient sur place, pour porter secours aux blessés. Un bulldozer s’affairait à enlever les décombres, vers midi.

Pour l’heure, les circonstances et les raisons de l’effondrement ne se sont pas connues. Selon M. El Ghlid, une « erreur humaine » serait la cause de l’effondrement. D’autres témoins évoquent une fragilité dans l’édifice.