Régionalisation : Le CESE appelle à une inclusion la société civile

Cette inclusion devrait permettre de gérer les projets régionaux de manière plus efficace.

Par

Crédit: DR

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a présenté, le 25 février, son projet de rapport de la régionalisation. Parmi les points soulevés, celui relatif à la participation de la société civile dans les projets régionaux. Une participation qui, selon le Conseil, mènerait a « plus d’efficacité en matière de la gestion des affaires locales et régionales et du degré d’inclusion de la population à la gestion du fait local.» 

Pour cela, le CESE invite les instances locales à entretenir « un effort continu de communication et de concertation avec tous les  partenaires notamment, avec les organes consultatifs de la société civile ». Et suggère également l’organisation de « rencontres et séminaires d’explication et d’évaluations périodiques qui auront comme finalité de partager et impliquer ces acteurs dans les processus de réflexion, et le cas échéant, de mise en œuvre de projets liés à certaines thématiques spécifiques et ciblées ».

De même, les conseils régionaux doivent promouvoir « un mécanisme d’appel à projets auprès des associations et ONG sur la base d’un cahier des charges précis sanctionné par des contrats d’objectifs-moyens soumis aux règles de l’audit, d’évaluation et de reddition des comptes».

Le CESE estime également que  les universitaires doivent être intégrés dans les différents projets accomplis dans le cadre du développement de chaque région. « Les parties concernées doivent élargir le champ de la concertation et de participation à l’université qui devrait constituer un partenaire essentiel et permanent de la région dans l’effort de réflexion, d’expertise et de participation dans le chantier d’édification de la région de demain », note le CESE.

 

article suivant

El Jadida : fuite d'une quantité limitée de gaz d'ammoniac au complexe industriel de Jorf Lasfar