L'affaire du "héros de Jemâat S’haim" fait son entrée au Parlement

Le groupe parlementaire istiqlalien demande l’ouverture d’une enquête concernant  les routes de la commune de Jemâat S’haim dont l’état a été dénoncé dans une vidéo à succés.

Par

Le Parlement marocain
Photo : DR

Le nom d’Abderrahman El Mekraoui entendu au parlement. Ce jeune homme qui avait réalisé une vidéo dénoncant l’état de délabrement d’une route de la commune de Jemâat S’haim a suscité l’intérét du groupe parlementaire de l’Istiqlal. Ce dernier a saisi, par écrit , le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad pour lever le voile sur cette affaire. « Nous vous demandons monsieur le Ministre pour quelle raison les services de votre ministère ont accepté de donner leur feu vert pour la construction de cette route » peut-on lire dans la lettre du groupe Istiqlalien.  Les parlementaires istiqlaliens demandent à Hassad d’ouvrir une enquête « urgente » afin de définir les responsables.

Ironie de l’histoire, dans la vidéo publiée début janvier et qui a fait le tour des réseaux sociaux, le jeune Abderrahmane El Mekraoui accuse le président  istiqlalien de sa commune Khalid Anouiked, d’être le premier responsable de l’état de cette route.