Maroc-Espagne : Tout sur le trafic de cannabis par hélicoptère

El Mundo a enquêté sur les transferts par hélicoptère de cargaisons de drogues en provenance du Maroc à destination de l’Espagne.

Par

Crédit : Guardia civil.

Face à la traque policière, plusieurs réseaux de trafic de drogue choisissent d’utiliser les voies aériennes plutôt que la mer pour transporter leurs produits du Maroc à l’Espagne. D’après le quotidien espagnol El Mundo, cela ne concerne que 2 % de ce qui est confisqué par la Guardia civil en Andalousie chaque année, mais cette route se renforce de plus en plus.

Le média espagnol a enquêté sur le phénomène. Les trafiquants utilisent ce mode opératoire plus coûteux parce qu’il permet d’aller plus vite et est plus dur à détecter par la police. Un hélicoptère peut par exemple faire un aller-retour entre le Maroc et Séville en deux heures. Les engins peuvent transporter plusieurs centaines de kilos, jusqu’à 1 000.

Environ 700 000 dirhams pour le pilote

Les trafiquants optant pour la voie aérienne ne sont pas des novices, mais plutôt des experts du secteur. Les pilotes (souvent en provenance d’Europe de l’Est) sont eux aussi confirmés. D’après El Mundo, leur cachet varie entre 60 000 et 80 000 euros par opération (entre 646 000 et 861 000 dirhams environ). Il faut dire qu’il s’agit d’une activité dangereuse. « Ce n’est pas rare qu’il y ait des accidents », écrit le média espagnol, puisque les opérations se déroulent la nuit, dans l’obscurité la plus absolue, à basse altitude. Ainsi, en 2015, un hélicoptère a heurté un poteau électrique haute tension. Le pilote et sont co pilotes ont perdu la vie. La Guardia civil a remonté la filière et ainsi démantelé l’une des plus grosses organisations.

L’utilisation des hélicoptères est un témoin de plus de la manne financière en possession de ces réseaux. Les aéronefs sont achetés d’occasion en Europe, ou bien en pièce détachées. Coût moyen : 200 000 euros (près de 2,2 millions de dirhams). Ils sont en général aménagés pour le transport (suppression des sièges et installation de paniers à la place). Autre charge : le loyer de l’entrepôt.

Ces trois dernières années, rien qu’à Séville, la police a saisi sept hélicoptères, transportant au total 2 500 kilos. 60 personnes ont été emprisonnées suite à ces coups de filet.

Lire aussi : Trafic de cannabis depuis le Maroc : deux hélicoptères saisis et 20 arrestations

Lire aussi : Des trafiquants larguaient d’un hélicoptère du cannabis marocain en Espagne

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.