200 migrants tentent de forcer l’entrée à Sebta

Selon l’agence presse espagnole EFE, la nuit dernière a été particulièrement violente au niveau de la frontière entre le Maroc et l’enclave espagnole. Trois migrants sont décédés.

Par

El Mundo soutient qu' « il est impossible qu'autant de bateaux puissent partir en un seul jour si Rabat ne l'a pas voulu ».
Crédit : AFP

Le 4 janvier à l’aube, 200 migrants subsahariens ont essayé de passer sur le territoire européen en escaladant les grillages situés au niveau de la frontière avec le Maroc. Résultat ; plusieurs blessés et au moins trois morts selon les estimations provisoires de l’ONG espagnole Caminando Fronteras citée par l’agence de presse EFE. Toujours d’après EFE, de nombreux blessés auraient été escortés par la police marocaine vers des hôpitaux de la région. Le bilan pourrait donc s’alourdir, surtout que plusieurs témoins ont également affirmé avoir vu « plusieurs cadavres flotter dans l’eau autour de la ville ». Pour rappel, il s’agit du deuxième assaut d’une telle envergure en moins de dix jours. Le 25 décembre dernier, deux migrants avaient trouvé la mort en essayant de franchir les barbelés entre l’Espagne et le Maroc, et une dizaine avaient été blessés.

Par Meryem Saâdi

article suivant

De Berkane à Hambourg, le parcours (très particulier) de Aziz Bouhaddouz

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.