100 000 agents armés dans les rues pour le Nouvel an

Un dispositif militaire important est déployé partout au Maroc pour sécuriser les festivités du 31 décembre.

Par

Un dispositif militaire important est déployé partout au Maroc pour sécuriser les festivités du 31 décembre.

100 000 agents de la gendarmerie royale, de l’armée, de la sûreté nationale et des forces auxiliaires garderont les espaces publics, ce 31 décembre. C’est ce que révèle nos confrères du journal Assabah, dans son édition du 30 décembre, qui cite des « sources sécuritaires ».

Depuis le 30 décembre, des agents armés se répartissent entre lieux où des fortes concentrations de population sont attendues et les frontières du royaume. Le journal précise aussi que c’est l’interpellation, par le parquet fédéral de Belgique, de deux personnes qui avaient prévu de commettre des attentats à Bruxelles ce 31 décembre qui a déclenché ce renforcement de la sécurité dans le royaume. La même source, relayée par Assabah, indique que tous les congés des fonctionnaires de l’armée, de la sûreté nationale et de la gendarmerie royale ont été annulés pour permettre une mobilisation maximale en cas d’attaque terroriste.

Lire aussi : Daech menace d’attaquer le Maroc lors du nouvel an

article suivant

La crise vue par les experts comptables