Des Marocains baptisent un système solaire

Un bout de Maroc dans l’espace. L’étoile Upsilon Andromedae vient d’être rebaptisée Titawin, d’après le nom de l’ancienne médina de Tétouan.

Par

Vue d'artiste de Titawin et Saffar / Wikimedias

Dans une galaxie pas si lointaine, dans la constellation d’Andromède, un petit système solaire vient d’être rebaptisé d’après des noms suggérés par le Maroc. Ainsi, à 44 années-lumière du royaume brille l’étoile Titawin, autour de laquelle orbitent les exo planètes Saffar, Samh et Majriti. Proposés par l’association marocaine Vega Astronomy Club, Titawin tient donc son nom de l’ancienne médina de Tétouan, quant aux planètes qui lui tournent autour, elles portent le nom d’astronautes andalous du 11e siècle.

Titawin s’appelait jusqu’à la semaine dernière Upsilon Andromedae. En juillet 2014, L’Union astronomique internationale (IAU) lançait un concours ouvert aux clubs et associations d’astronomie du monde entier pour renommer un ensemble d’étoiles et planètes découvertes avant 2008. Le vote ouvert au grand public en aout 2015 s’est clôt à la mi-décembre et consacre donc la proposition marocaine pour ce système. L’existence d’autres planètes, trop petites pour être observées ou plus distantes n’est pas écartée.

article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé