Plan Maroc Vert: la Banque africaine de développement injecte 132 millions de dollars

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un financement de 132 millions de dollars pour la 2éme phase du Programme d'appui au Plan Maroc Vert.

Par

Une note d’information de la banque panafricaine rendue publique le 15 décembre, indique que cette opération qui consiste à soutenir la seconde phase du Programme d’appui au Plan Maroc Vert (PAPMV-2), viendra renforcer la compétitivité du secteur agricole, et  promouvoir une croissance économique « inclusive », « sensible au genre » et « verte ».

« Cet appui budgétaire sectoriel, en deux tranches, sera exécuté à partir d’octobre 2015 et s’achèvera fin décembre 2016. La phase précédente menée, quant à elle, entre mi-2012 et mi-2014 a fourni des enseignements à la partie marocaine et à la BAD », lit-on dans le document.

La BAD et le gouvernement marocain ont aussi pris en compte dans la seconde phase, les résultats du diagnostic de croissance réalisé conjointement en 2014, ainsi que les principes de la Déclaration de Paris de 2005 sur l’efficacité de l’aide au développement.

Selon la BAD, cette approche en phases successives, permet dans sa progressivité d’accompagner les autorités dans la formulation et la mise en œuvre des réformes stratégiques et institutionnelles bénéficiant de l’adhésion nationale.

L’objectif spécifique de la 2e phase est d’améliorer la gestion durable des ressources naturelles à travers une gouvernance verte du secteur agricole et le développement inclusif des chaînes de valeur agricoles. A ce jour les engagements cumulés de la BAD s’élèvent à prés de 2,03 milliards d’euros pour 38 opération en cours.

Avec MAP

article suivant

Migration, plan économique... Le partenariat Maroc-UE au coeur d'une rencontre à Rabat