Revue du web #57 : Quand l'avocat de Mohammed VI défend Dark Vador

Un sketch loufoque sur Loubna Abidar, le procès de Dark Vador et des oeufs envoyés à Daech... C’est la 57ème revue du web.

Par

Dark Vador, représenté par l’avocat du roi du Maroc

A quelques jours de la sortie mondiale du nouvel opus de Star Wars, le célèbre méchant de la saga, Dark Vador, a échappé de peu à la justice. Un procès s’est tenu en France à l’encontre de l’ancien sbire de l’Empire Galactique. Trois chefs d’accusation étaient portés contre lui : génocide à l’encontre des habitants de l’Etoile de la Mort, abus de biens sociaux contre la Ligue des Jedi et abus de confiance contre la Force. Heureusement pour les nostalgiques du Côté Obscur, ce dernier fut défendu par l’avocat Éric Dupond-Moretti, aussi connu pour être l’avocat français représentant le roi du Maroc, dans la tristement (et cette fois non parodique) histoire de chantage. Ce sketch, magnifiquement orchestré était un clin d’œil au futur film, annoncé comme le plus grand succès commercial de l’histoire du cinéma.

Loubna Abidar, cible facile ?

Dans un mini-sketch vidéo, l’humoriste Haroun se moque de l’actrice Loubna Abidar. En se faisant appeler « Loulou la nuit », il revient sur les déclarations d’Abidar, stipulant qu’au Maroc, «les gens sont hypocrites.»  Cible facile ou sketch amusant ? Les internautes trancheront.

Le tweet de la semaine

Arrivé en tête au premier tour des régionales, le Front National n’a finalement gagné aucune région française. Soulagement mais questionnement dans l’Hexagone.

Contre Daech, on marche sur des oeufs…

Pour lutter contre l’organisation terroriste Daech, un groupe d’étudiants de la grande école de commerce Essec incite les internautes du monde entier à se casser un oeuf sur le crâne. Le « Egg Smash Dare », c’est ainsi qu’on le surnomme, consiste à se casser un oeuf sur la tête. Ce dernier représente une vie fragile, éclatée, si Daech n’est pas stoppé. S’inspirant du célèbre « Ice Bucket Challenge », le mouvement veut ainsi dénoncer les radicalisations en ligne. Internet reste en effet un moyen très utilisé par l’organisation terroriste, pour attirer de nouveaux combattants. En matière de lutte contre l’extrémisme, chaque combat compte.