Inédit. Coppola récompense tous les films en compétition au FIFM

Le palmarès de la 15e édition du FIFM a été marqué par une décision inédite. Tous les films ont remporté le prix du jury.

Par et

Les lauréats du prix du jury au FIFM. Crédit : Yassine Toumi

Du jamais vu dans un festival de cinéma. Le président du jury de la 15e édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), Francis Ford Coppola, a choisi de récompenser le cinéma en attribuant, à la surprise générale, le prix du jury à l’intégralité des 15 films en compétition. « Nous savons comme c’est dur de faire des films. Chaque oeuvre cinématographique demande un effort hors du commun. C’est pour cela que nous avons décidé de récompenser tous les films en compétition car chacun d’entre eux porte une manière particulière de voir les choses », a déclaré Coppola.

Auparavant, le jury avait décerné l’Etoile d’or (Grand Prix) au Libanais Mir-Jean Bou Chaaya pour son film  Very big shot. Le prix de la mise en scène revient au Brésilien Gabriel Mascaro pour Neon Bull. Le prix d’interprétation masculine est attribué à Gunnar Jonsson pour son rôle dans Virgin Mountain du cinéaste islandais Dagur Kari. Côté féminin, c’est la jeune actrice, âgée de 15 ans, Galatea Bellugi qui remporte le prix d’interprétation pour sa prestation de fille-mère dans Keeper du réalisateur franco-belge Guillaume Senez.

Chez les jeunes, le prix Cinécoles, récompensant le meilleur court-métrage, a été attribué à Reda Jai (étudiant à l’école Studio M à Casablanca) pour son film La fille qui venait de nulle part.

article suivant

A Bamako, Bourita rencontre les responsables de la transition malienne et le leader du tijanisme malien