L’Etat rembourse les crédits de TVA de l’ONCF et de l’ONEE

Suite à un accord signé le 13 novembre, l’ONEE et l’ONCF pourront chacun lever des prêts sur le marché national.   

Par

Mohamed Boussaïd.
Mohamed Boussaïd, ministre de l'Economie et des finances. Crédit: Yassine Toumi.

Le 13 novembre, un accord a été signé entre le ministère de l’Économie et des finances et deux organismes publics à savoir l’ONEE (Office national de l’électricité et de l’eau potable) et l’ONCF (Office national des chemins de fer). Ces accords portent, selon une dépêche de l’agence de la presse MAP, sur les modalités de la prise en charge, par l’État, « du crédit de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA  dit Butoir) cumulé par les deux Offices au 31 décembre 2013 ». Cette prise en charge couvrira les crédits TVA nés sur la période 2004-2013 .

Lire aussi:  L’Etat va rembourser son crédit de TVA à l’ONCF

En vertu de ces accords, les deux organismes pourront disposer « des  ressources financières qui contribueront à mener à terme et dans les meilleures  conditions les projets structurants à leurs charges, réduire les dettes  fournisseurs et améliorer leurs délais de paiement » selon un communiqué du département de Mohamed Boussaid relayé par l’agence de presse MAP. L’ONCF et l’ONEE sont désormais habilités à lever sur le marché financier national des prêts à hauteur de 1,8 milliard de dirhams et 2 milliards de dirhams respectivement.

article suivant

Le mandat de la Minurso prorogé pour une durée d’un an