A Casablanca, Lydec prend les devants et rassure les clients

Lydec annonce de nouveaux dispositifs pour examiner les réclamations des clients.

Par

L’entreprise doit au trésor un montant 813 millions de dirhams. Crédit : DR
Crédit : DR

Lydec cherche-t-elle a éviter un scénario à la Amendis ? La société vient de mettre en place un numéro vert (05 22 31 20 20) permettant au gestionnaire d’intervenir rapidement sur place, annonce la Wilaya de la région de Casablanca-Settat dans un communiqué relayé par l’agence MAP. D’après la même source, ce numéro fonctionne 24 heures sur 24 et tous les jours de la semaine.

Aussi, le communiqué rappelle que des guichets sont mis à disposition de toutes les agences Lydec pour recevoir les réclamations. La même source informe de la mise en place d’un système pour maîtriser la facturation et s’assurer de la lecture effective des compteurs, afin d’éviter les erreurs, sans donner de précision sur ce nouveau système.

Lydec recommande aussi aux habitants qui résident dans les quartiers non structurés ou en voie de structuration de contacter les guichets pour leur permettre de bénéficier des tranches sociales de consommation.

Cette annonce vient à un moment ou le principe de la gestion déléguée (déléguer un service public localement à une entreprise privée) est remis en question. A Tanger, les habitants dénoncent notamment les factures qu’ils jugent excessives d’Amendis, filiale de Veolia.

Lire aussi : Tanger/Amendis : Faut-il revenir à la gestion publique pour l’eau et l’électricité ?

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.