Le golf royal Dar Essalam sera arrosé avec des eaux usées

Les eaux usées d’Ain Aouda vont être réutilisées pour arroser le golf royal Dar Essalam à Rabat.

Par

Le golf royal Dar Essalam s'étend sur 440 hectares.

Le Maroc est l’un des pays les plus menacés par le stress hydrique. Face à la menace, la diminution de la consommation ou la recherche de nouvelles sources d’approvisionnement sont les seules solutions. Comme les golfs, nombreux dans le pays, sont de gros consommateurs d’eau (200 000 m3 d’eau par an en moyenne pour chaque golf d’après l’hebdomadaire La Vie Eco), certains commencent à être arrosés avec des eaux usées, comme c’est le cas à Marrakech notamment.

Le golf royal Dar Essalam à Rabat s’y met aussi puisqu’il sera bientôt arrosé grâce eaux usées d’Ain Aouda. D’après le communiqué du ministère délégué de l’eau, cela permettra d’économiser environ 0,6 million de m3 par an, et de réduire les rejets d’eaux usées dans l’oued Akrach.

L’avant-projet de loi sur l’eau publié en juin 2015 cherche justement à favoriser le dessalement et l’utilisation de l’eau de pluie et des eaux usées. Pour profiter de ces dernières, l’usager doit obtenir une autorisation de l’agence du bassin hydraulique, instance qui serait instaurée par ce même texte.

 

article suivant

Droits de douane sur le textile : avec la chute de la livre turque, retour à la case départ