Pour Lahcen Daoudi, les facultés de droit produisent des chômeurs

Lahcen Daoudi
Lahcen Daoudi, Crédit : Tniouni

Pour Lahcen Daoudi, les facultés de droit produisent des chômeurs. Le ministre estime que les lauréats de la formation professionnelle ont plus de chance d’avoir un travail.

Lors des travaux du premier forum Maroco-jordanien tenu le 12 octobre à Rabat, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique Lahcen Daoudi a déclaré, dans une vidéo réalisée par nos confrères d’Alyaoum24, que « le sort de la majorité des étudiants des facultés de lettres et du Droit est le chômage ».

Répondant à une question du ministre de l’Enseignement supérieur Jordanien, Labib Elkhadra,  qui l’interrogeait sur la politique d’encouragement des études supérieures au Maroc, Lahcen Daoudi s’est épanché sur les « changements de mentalité ». Les étudiants ont tendance à choisir les instituts de formations en adéquation avec le marché d’emploi, alors que ceux qui s’inscrivent dans les facultés de Droit et de Lettres chôment après la fin du cursus universitaire selon le ministre.

Le ministre de l’Enseignement supérieur rappelle que le roi Mohammed VI a reçu dernièrement des lauréats des instituts et de la formation professionnelle. Des lauréats qui ont plus de chance d’avoir « un travail et un bon salaire » selon le ministre.

La nouvelle sortie du ministre de l’enseignement supérieur est la deuxième de ce genre. Pour rappel,  Lahcen Daoudi avait déjà déclaré il y a un an que les branches littéraires présentent un « danger pour l’avenir du pays », et entravent son développement.

Lire aussi : Lahcen Daoudi veut davantage de bacheliers scientifiques

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité