La DGSN enquête sur la répression d’un sit-in contre l’Arabie saoudite

La DGSN a ouvert une enquête contre la répression dont ont été victimes une dizaine d’activistes qui voulaient organiser un sit-in de solidarité avec les proches des victimes de la bousculade de Mina.

Par

Crédit Mounir Mhimdat, Hespress.

Mohamed Moufid, préfet de police de Rabat, a assuré à nos confrères de Alyaoum24 que la Direction générale de sûreté nationale (DGSN) a ouvert une enquête sur la répression « de citoyens  qui ont participé à un sit-in non-autorisé devant le parlement ».

Cette sortie est intervenue suite à la diffusion d’une vidéo filmée par notre confrère Hespress et qui a suscité beaucoup d’émoi sur les réseaux sociaux. On y voit un policier en tenue suivre des manifestants en leur assénant des coups des pieds et des gifles ainsi que des insultes. Une page « événement » a même été crée sur facebook, appelant à « trouver » un des policiers dénoncé par les manifestants. La page a recueilli en quelques heures des dizaines de milliers de membres mais a depuis été désactivée par ses initiateurs.

Moufid a ajouté que des dispositions juridiques seront prises si des dépassements venaient à être établis.

article suivant

Corruption en Espagne : Rajoy assailli par l'opposition et ses alliés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.