Comment soutenir le centre médico-social pour les réfugiés syriens de Casablanca

Comment soutenir le centre médico-social pour les réfugiés syriens de Casablanca

Un médecin entouré d’associations veut offrir des soins gratuits aux réfugiés syriens et subsahariens du quartier Oulfa de Casablanca.

Par

Le docteur Zouhair Lahna en pleine action de sensibilisation auprès de femmes enceintes.

La société civile s’active. Zouhair Lahna, un chirurgien de gynécologie obstétrique qui revient tout juste d’une mission humanitaire à Alep, souhaite ouvrir un centre médico-social à Farah Salam, dans le quartier populaire de Oulfa, à Casablanca. L’idée : réaliser des actions de prévention, mais surtout offrir des consultations et des soins gratuits aux Marocains démunis et réfugiés syriens et subsahariens du quartier. Il est soutenu par un collectif d’ONG parmi lesquelles Yalla, chargée de chapeauter le projet.

Pour être assurée, l’initiative qui porte le nom de Injab a bien sûr besoin de fonds. En plus de solliciter les pouvoirs publics et des associations étrangères de solidarité internationale, Yalla incite dès à présent les Marocains à participer au projet. Un Google Doc a ainsi été créé dans ce sens. Dessus, vous êtes invités à préciser si vous comptez donner en nature (matériel et équipements ou bien médicaments), en expertise (si vous êtes médecin, psychologue ou bien assistant social), financièrement (le RIB de l’association est disponible) ou bien bénévolement.

Lire aussi : Tribune: Appel en solidarité aux réfugiés syriens

 

article suivant

Abdelilah Benkirane : véhémence, tacles et vitriol

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.