Revue du web #45 : "baignade interdite pour les femmes de plus de 12 ans"

Piscine dans ton eau je ne me baignerai pas, la fausse vraie vidéo de migrants marocains en Europe et la vraie vidéo de migrants européens au Maroc. Bienvenu à la 45e revue du web.

Par

Le tweet de la semaine

C’est le tweeto @Jbilou qui a sonné l’alerte. Un club sportif à Mohammadia arbore une bien étrange affiche longue de deux bons mètres. On peut y lire le règlement général pour l’utilisation de la piscine : interdiction de fumer, de courir aux abords du bassin, d’y balader son chien… Bref du classique jusque-là.

Seulement, en haut de l’affiche figure en bonne place ce message : « interdit aux femmes de plus de 12 ans » ! Cette clause pour le moins inhabituelle,  a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux et plusieurs médias s’en sont saisis, dénonçant une descrimination.

Nos confrères d’illi se sont rendus sur place et ont posé la question au personnel d’accueil.  « Pourquoi les femmes ne sont-elles pas admises à la piscine ?  », demande la journaliste.  « Parce qu’elles ont une piscine à elles seules, dans l’espace fitness, où elles sont tranquilles et loin des regards  », répond la responsable à l’accueil.

Le hoax de la semaine

Crédit: capture Twitter/FranceTvInfo

Crédit : capture Twitter/FranceTvInfo

« Voilà des migrants européens vers le Maroc ou la Tunisie pendant la Première Guerre mondiale« . Ce hoax a fait le tour du web, en plein débat sur la situation des réfugiés,. Evidemment, il s’agit d’une fausse information. Ces images datent en fait du 8 août 1991. Il s’agit de l’arrivée de migrants albanais à bord du  cargo Vlora dans le port de la ville de Bari, en Italie, comme le relève le site d’informations français FranceTvInfo, vidéo à l’appui :

Pour rester dans le même thème, voici cette autre vidéo qui a piqué la curiosité des internautes marocains cette semaine. Il s’agit cette fois d’images d’archives qui montrent l’arrivée au Maroc de migrants français en 1943 fuyant le nazisme en Europe.

Quand c’est ?

Déjà près d’un million et demi de vues, à l’écriture de ces lignes mardi 15 septembre, pour le dernier clip de Stromae mis en ligne lundi. Le chanteur belge y aborde un thème lourd : la maladie du cancer.

article suivant

Hakim Benchamach veut en finir avec le populisme qui "porte préjudice à la politique"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.