Le PJD s'allie avec le PAM à Tétouan pour contrer Rachid Talbi Alami

Le PJD s'allie avec le PAM à Tétouan pour contrer Rachid Talbi Alami

Le PJD compte s'allier avec le PAM au niveau local à Tétouan, après des prémisses de tension avec le RNI.

Par

Rachid Talbi Alami (Crédit: DR)

La bataille pour la mairie de Tétouan, qui voit s’affronter le PJD et le RNI, aurait pu avoir de lourdes conséquences sur la majorité gouvernementale. Le parti de la lampe et son adversaire le PAM ont entamé à la surprise générale des négociations au niveau local à Tétouan, pour barrer la route au RNiste Rachid Talbi Alami. Cette action est « contraire à la logique de l’alliance gouvernementale », a dénoncé Talbi Alami, dans des déclarations à la presse le jeudi 10 septembre.

Le dirigeant Pjdiste Abdelali Hamieddine a de son côté estimé, dans une déclaration à Telquel.ma, que Talbi Alami « ne s’est pas conformé à la décision de son parti, le RNI, en déclarant sa candidature pour la mairie de Tétouan, alors qu’il avait initialement annoncé son intention de ne pas le faire », justifiant ainsi la décision de son parti de chercher à nouer des alliances avec l’opposition.  Pour Abdelali Hamieddne, le RNI se livre « à du chantage », ce que le parti de la colombe à énergiquement rejeté.

Dans un communiqué paru le 10 septembre, le parti de la colombe a défendu la candidature de Rachid Talbi Alami, accusant à son tour son allié, le PJD, de chantage. « L’ accord de la majorité accorde la priorité aux alliances au sein de la coalition », rappelle le communiqué, qui dénonce « le chantage indirect dont est victime le RNI à travers des campagnes médiatiques ».

Benkirane à la rescousse

Cette tension locale, qui avait un temps envenimé les relations entre Abdelilah Benkirane (PJD) et Salaheddine Mezouar (RNI), semble avoir été résorbée, à en croire des sources concordantes au sein du PJD. Le patron du parti de la lampe «s’est montré disposé à accepter les arguments de Rachid Talbi Alami », assure-t-on, comme pour minimiser l’impact que cela pourrait avoir sur la coalition.

Par ailleurs, et au niveau de la région Tanger-Tétouan cette fois ci, des sources au sein du PJD assurent que Benkirane a appuyé la candidature de Saïd Khairoune, actuel président PJD de la commission des finances à la première chambre face au numéro 2 du PAM, Ilyass El Omari.  Après le retrait de la course à la dernière minute de l’Istiqlalien Nourredine Moudiane, la bataille pour la région de Tanger-Tétouan sera donc un face à face PJD PAM.

article suivant

Audience ajournée au 25 novembre pour le rappeur Gnawi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.