Le Gorafi annonce sa fermeture

Sur son site et les réseaux sociaux, le site parodique Le Gorafi, annonce sa fermeture.

Par

Buzz orchestré ou première info sérieuse du Gorafi ? Sur ses comptes Facebook et Twitter, le site parodique français a posté lundi 31 aout ce statut énigmatique : « Le Gorafi, c’est fini. Merci de votre fidélité !  »

Le même message a remplacé la page d’accueil du site qui relaie « depuis 1826, toute l’information de sources contradictoires ».

Habitués à l’absurdité de leur contenu, les internautes ont du mal à prendre au sérieux une telle annonce. D’autant que l’équipe est annoncée pour épauler Antoine de Caunes dans sa nouvelle émission sur Canal + et qu’il pourrait bien s’agir d’un coup de pub avant la rentrée.

Pourtant, l’un des fondateurs du site lancé en 2012 semble confirmer l’information :

Idem pour le vrai faux président du média parodique :

Contactée par les journalistes pour connaître les raisons de cet arrêt brutal, la rédaction du Gorafi répond par l’absurde, fidèle à sa ligne éditoriale :

S’il s’agit d’une énième blague, elle pourrait couter cher au site. Tous les articles ont en effet été supprimés.

Le Gorafi se prive donc de tout revenu publicitaire. Par ailleurs, les moteurs de recherche comme Google n’apprécient guère ce genre de coupure qui se traduit par une chute du référencement.

Il est cependant à noter que la fréquentation du Gorafi était en baisse depuis un an.

article suivant

Ce que gagnent les intermédiaires sur le prix de la sardine (rapport)

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.