Driss Lachgar : « aucune élection au Maroc n’a connu un tel niveau de corruption »

Le premier secrétaire de l’USFP a annoncé que son parti consacrera 11,5 millions de dirhams pour financer la campagne électorale.

Par

Driss Lachgar, premier secrétaire de l'USFP. Crédit : Rachid Tniouni

Lors de la conférence de presse de l’USFP tenue le 18 août pour la présentation de son programme électoral, le premier secrétaire du parti Driss Lachgar a dénoncé ouvertement la corruption qui a eu lieu lors des élections des chambres professionnelles : « Jamais au Maroc l’on a connu un tel degré de corruption et de marchandage lors des élections. L’argent que donnait auparavant les partis politiques pour acheter des voix est utilisé même pour acheter des candidats afin qu’ils annulent leur participation ».

A ce titre, Lachgar demande aux ministères de l’Intérieur et de la Justice de « lutter de la même manière pour la transparence des élections comme ils le font contre le terrorisme ». Car selon Lachgar, il n y a « aucune différence entre un terroriste et un baron trafiquant d’élections et que le gouvernement doit montrer la même efficacité pour les combattre ».

« Aucun gouvernement au monde ne prévoit les campagnes électorales en août »

Driss Lachgar est également revenu sur la date des élections qui vont être le 4 septembre ainsi que sur la date de la campagne électorale qui est du 22 août au 3 septembre. « Aucune nation qui se respecte ne fixe une campagne électorale au mois d’août. Les rues des grandes villes sont vides et les électeurs sont en vacances et ne vont pas faire le déplacement pour écouter ce que nous avons à dire », a-t-il expliqué. Et d’ajouter que « cette date décidée par la majorité au gouvernement n’aura que des effets néfastes sur les élections ».

11,5 millions de dirhams pour la campagne électorale

Lors de cette conférence de presse, Lachgar a également révélé le montant qu’allouera son parti pour financer la campagne électorale. Ce montant est composé  de :« la subvention de six millions de dirhams que nous avons reçue du ministère de l’intérieur et le parti a injecté 5,5 millions de dirhams supplémentaires ».

Les 11, 5 millions de dirhams seront répartis  comme suit : 7,5 millions de dirhams pour le financement de l’ensemble des candidatures et 4 millions de dirhams pour la logistique.

Encadrement de l’enfance et de la jeunesse

Concernant le programme électoral du parti, Driss Lachgar a affirmé que parmi les points importants de ce programme figurent l’encadrement de l’enfance et de la jeunesse et le renforcement de la sécurité des citoyens au niveau local. De même, les candidats de l’USFP, s’ils sont élus, souhaitent revoir la gestion déléguée des établissements et services publics et le soutien des personnes en situation d’handicap.

article suivant

Hakim Benchamach veut en finir avec le populisme qui "porte préjudice à la politique"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.