Des caméras de surveillance contre la corruption des fonctionnaires?

Les ministères de la Justice et de la Fonction publique ont présenté au chef du gouvernement des projets de lutte anti-corruption prévoyant notamment la mise en place d’un système de vidéo surveillance des fonctionnaires.

Par

La semaine dernière, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a conduit la première réunion de concertation interministérielle pour préparer le plan d’action de la stratégie nationale de lutte contre la corruption. Ce projet sera soumis à la validation d’une commission nationale entre fin-septembre et début-octobre.

Les ministères et administrations publiques (collectivités locales, sureté, douanes…) ont présenté leurs projets de plan d’action au chef du gouvernement pour validation avant de poursuivre les travaux préparatoires à la présentation devant la commission nationale.

Selon une source ministérielle, le ministère de la Fonction publique et le ministère de la Justice ont conjointement proposé un plan transversal qui consiste à utiliser des caméras de surveillance pour contrôler les différents services administratifs.

Abdelilah Benkirane a validé le projet, qui va donc poursuivre sa finalisation jusqu’à la présentation devant la commission nationale. Reste à savoir qui sera derrière les écrans vidéo pour surveiller effectivement les fonctionnaires. D’après la même source, il pourrait s’agir de magistrats.

 

article suivant

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus